Sulieman, un parcours aux Restos du Loiret

26 avril 2019

Sulieman MUSA MOHAMED MUSA est un jeune soudanais de 31 ans. Il est arrivé en France en octobre 2015 et après Paris, Calais et Blois, a atterri à Orléans où il a pu bénéficier d’un logement en centre d’accueil des demandeurs d’asile (CADA).

Pendant l’instruction de sa demande d’asile, il touche l’indemnité d’environ 200 € par mois et prend contact avec les Restos pour bénéficier de l’aide alimentaire.  Il s’inscrit également aux cours de français prodigués dans ce centre par des bénévoles et fait des progrès très rapides.

Sulieman tient particulièrement à remercier « pour leur patience et leur disponibilité » toutes les personnes qui l’ont aidé en français : Paul (à Blois), Eva et Michel (à Orléans).

Simultanément il vient travailler comme bénévole à l’entrepôt départemental. Il explique qu’il n’imaginait pas « gagner de l’argent et être aidé sans travailler ». Souriant et très travailleur, il s’intègre très vite dans l’équipe des bénévoles.

Pendant cette période, il participe à la sortie au Louvre organisée par le centre de Fleury et est interviewé dans le sujet court que réalise TF1 à cette occasion.

Après un premier refus de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), son recours est accepté et, enfin, le 25 juin 2018 – date qui reste gravée dans sa mémoire – il obtient un titre de séjour en France.

Sa situation étant régularisée, les Restos lui proposent de venir travailler dans un des trois chantiers d’insertion, le jardin de St Jean de Braye. Il y embauche en juillet 2018 et, très vite, une formation de longue durée lui est trouvée : formation de technicien de maintenance industrielle.

Il commence cette formation en octobre 2018 et la terminera fin avril 2019. Au cours de cette formation il effectue un stage dans une entreprise qui lui propose un contrat de travail à l’issue de sa formation !

Après la galère endurée, le bout du tunnel est en vue. Ayant aussi la perspective d’un logement hors du CADA, Sulieman va maintenant commencer les démarches pour que son épouse le rejoigne avant Noël. C’est tout ce que lui souhaitent les bénévoles qui ont travaillé avec Sulieman et ont apprécié sa gentillesse, son courage, et son sourire !

 

Le Soudan

 

Dans l’antiquité, le pays correspondait à l’ancienne Nubie. Indépendant en 1956 le Soudan connait, depuis le début des années 80, coups d’Etat et guerre civile. Celle-ci a fait 4 millions de déplacés et 2 millions de morts.

Au début du XXIème siècle c’est la guerre du Darfour, avec de nouveau son cortège de massacres et de déplacements de population. Elle débouche sur la sécession du Soudan du sud.

Aujourd’hui le président du Soudan, Omar Hassan el-Bechir est sous le coup d’un mandat d’arrêt international, sur décision de la Cour pénale internationale pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité.